Aucun résultat trouvé pour votre recherche Gret.

Merci de vérifier l’orthographe de votre destination.

Circuit sur mesure en Tanzanie


Partager cette offre à votre réseau
ou l'envoyer par mail à un ami
Ajouter un ami

La Tanzanie

La Tanzanie offre à ses visiteurs un impressionnant spectacle de nature intacte et libre. Partez à la rencontre des troupeaux de zèbres, de zébus, des gazelles, et de gnous pour un voyage plein d’humilité et d’émotion. Suivre les éléphants dans la savane, se baigner avec les dauphins, rester muet devant les centaines de flamants roses : la Tanzanie vous invite à une communion respectueuse et intense avec la nature sauvage. Pays des réserves immenses, on y retrouve une multitude d’animaux sauvages protégés et libres. Paradis pour les amateurs de safaris photo, elle dispose également de sites uniques tels que le Kilimandjaro, sommet mythique avec ses 5 696 mètres d’altitude. En Tanzanie, vous pourrez partir à la rencontre  des ethnies et des peuples dont les traditions remontent à un passé lointain. Les Masaïs, tribus aux rites et danses spectaculaires figurent parmi les grands peuples guerriers d’Afrique. Les peuples swahilis, eux, ont marqué le continent de leur empreinte. Ainsi un voyage en Tanzanie est une occasion rare de se plonger dans la nature des origines et de s’émerveiller devant le règne animal, mais aussi de découvrir de riches civilisations anciennes. C’est un véritable moment de grâce.

Les Temps forts

Le Parc national du Serengeti, sans aucun doute la plus fantastique réserve de toute l’Afrique où vous pourrez découvrir les milliers de gnous qui s’élancent dans la poussière, ou les flamants roses au bord de l’eau ;

 

Le Kilimandjaro, le plus haut sommet d’Afrique avec ses 5 896 mètres. Il n’est pas indispensable de se lancer dans son ascension, on peut simplement profiter du paysage et de l’atmosphère mythique qui y règne.

 

Le cratère Ngorongoro : Au fond de ce gigantesque cratère de 20 kilomètres de diamètre s’est créé un écosystème où la nature est reine. Il faut y découvrir les eaux bleues et la concentration d’animaux. Ce lieu est tout simplement unique en Afrique ;

 

Stone Town : On ne se lasse pas de parcourir la vieille ville de Zanzibar. Elle fait figure de musée vivant avec sa « maison des merveilles », le palais du sultan, ses bains persans, et son atmosphère figée dans son passé grandiose ;

 

Le parc Tarangire : C’est le deuxième parc tanzanien par sa superficie. Son climat chaud et son maquis de baobabs le distinguent des autres parcs. Vous y découvrirez ses fameux lions grimpeurs d’arbres et les amateurs de safaris-photos immortaliseront ici les scènes les plus originales ;

 

Le lac Manyara : désigné comme le plus beau lac d’Afrique par Ernest Hemingway. Il est dominé par des falaises qui culminent à plus de 600 mètres. Il se trouve dans le parc national du Manyara ;

 

Le lac Victoria, véritable mer intérieure, le plus grand lac d’Afrique et le berceau du Nil. On y trouve l’île de Rubondo et son parc national. C’est un véritable paradis des oiseaux ;

 

Le Lac Tanganyka, en volume, le plus grand lac au monde juste après le lac Baïkal. Réel réservoir d’eau douce d’Afrique, c’est aussi le lac le plus poissonneux de la planète. Très profond, il atteint plus de 1 400 mètres de profondeur à certains endroits. Il abrite un écosystème très diversifié : cobras d’eau douce, crocodiles et hippopotames, sans oublier une multitude d’oiseaux ;

 

Les plages de Zanzibar, au bord de l’océan indien, offrent soleil et sable fin. C’est une indispensable pause après les safaris à l’intérieur du pays.

Culture et Patrimoine

Après avoir obtenu leur indépendance en 1954, le Tanganyka et le Zanzibar se sont unis pour former la Tanzanie. À Zanzibar, plus de 95 % de la population est de religion musulmane. L’héritage arabe de l’île se retrouve dans l’architecture et dans les tenues traditionnelles des habitants. Musulmans et chrétiens (qui sont majoritaires) vivent en bons termes en Tanzanie.

 

La musique et la danse sont très présentes dans les traditions de tous les groupes ethniques tanzaniens. Les Luos, les Digos et les Masaïs sont d’étonnants danseurs. Certaines danses masaïs sont réputées pour la représentation de spectaculaires rituels guerriers. Aujourd’hui, les chants swahilis sont défendus par de nombreux groupes qui se produisent accompagnés de danseurs. Côté musique moderne, le rap tanzanien connaît un réel succès avec des artistes dont la réputation dépasse les frontières de la Tanzanie.

 

A Zanzibar, la tradition musulmane est très présente dans toutes les expressions artistiques. La musique de l’archipel est marquée par le taarab. Cette formation orchestrale comprend plusieurs dizaines de musiciens. Musique arabe, indienne, et africaine se mêlent dans ses œuvres populaires.

Gastronomie

La cuisine tanzanienne est représentative du melting-pot qui caractérise le pays. On y découvre les influences arabes et indiennes. Sur la côte de Dar Es Salaam et à Zanzibar, de nombreux établissements sont d’ailleurs tenus par des restaurateurs d’origine indienne ou arabe. On dégustera donc dans toute la Tanzanie, les currys, le biryani, les samossas, et les kebabs.

Comme souvent en Afrique, la cuisine tanzanienne est très épicée. La cuisine swahilie utilise, quant à elle, énormément le lait de coco. Du côté de Zanzibar, « l’île aux épices », girofles, poivres et autres épices locales sont très appréciés. A noter que le porc est absent du fait de l’influence musulmane.

 

Parmi les classiques :

 

- L’ugali : le plat de base en Tanzanie. Ce mélange à base de mil est servi avec des légumes, de la viande ou du poisson.

- Le riz pilau : ce riz très épicé remplace l’ugali.

- La soupe aux haricots et à la noix de coco : à consommer en plat principal sous forme de ragoût.

- Les poissons de Zanzibar: fraîcheur garantie, à consommer grillés ou cuit au lait de coco. Crabes, crustacés et autres fruits de mer peuvent compléter votre assiette.

- La banane se consomme à tout moment en plat, en dessert et à l’apéritif. On en trouve même dans des bières artisanales.

 

Côté boissons, les Tanzaniens boivent beaucoup de thé, résultat de l’ancienne présence coloniale anglaise. Ce thé est en général servi sucré et avec du lait. La Tanzanie produit également d’excellentes bières comme la Kilimandjaro, la Safari ou la Castle Lager. Il existe également des bières artisanales à la banane.

 

Bon à Savoir

Y aller : Les compagnies aériennes majeures desservent Dar Es Salaam à partir de l’Europe.  Certaines compagnies desservent également l’aéroport international du Kilimandjaro ainsi que celui de Zanzibar. Le voyage de Paris à Dar es Salaam dure 9 heures 30.

 

Formalité : Un visa est indispensable pour entrer en Tanzanie. Il s’obtient avant le départ au consulat ou à l’arrivée à certains postes de frontière. C’est le cas notamment aux aéroports de Dar es-Salaam, Kilimandjaro, et Zanzibar, ainsi qu’aux ports maritimes de Dar es Salaam, Zanzibar et Kigoma. Il est impératif de respecter la date limite de séjour indiquée par le visa. Le passeport doit être valide au moins six mois après la date de retour.

 

Vaccins conseillés : Seul le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire et uniquement pour les personnes en provenance de zones infectées. Celles-ci comprennent en particulier tous les pays limitrophes.

 

Décalage horaire : L’été, il y a 1h de décalage en plus. Lorsqu’il est 12h à Paris, il est 13h en Tanzanie. L’hiver, il y a 2h de décalage : lorsqu’il est 12h à Paris, il est 14h à Dar es Saalam.

 

Voltage : Le voltage est de 220 volts, et les prises électriques sont au standard anglais avec trois broches dont deux plates. Un adaptateur est nécessaire.

 

Langue : Le swahili et l’anglais sont les langues officielles, mais l’arabe est aussi parlé à Zanzibar et sur l’île de Pemba.

Climat

Le climat est agréable toute l’année. Il existe deux périodes de pluies. Les fortes pluies, les masikas, de mars à mai, sont de véritables trombes d’eau. Elles sont impressionnantes mais ne durent jamais toute la journée. Les petites pluies, les mvuli, tombent de novembre à décembre.

Des vêtements légers mais couvrants sont indispensables pour se protéger des insectes. Il peut faire frais le matin et le soir, notamment dans les hautes terres, il faut donc prévoir de quoi se couvrir. En saison des pluies, le k-way se révèle très utile. Pensez à garnir votre pharmacie de répulsifs antimoustiques, de désinfectants et de pansements. Munissez-vous d’une lampe de poche et d’un adaptateur pour prise électrique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et paramétrer les cookies