Circuit sur mesure en Islande

L’Islande est un jeune État. Fondé par les Vikings au IXe siècle, le pays va connaître la domination norvégienne puis celle du Danemark avant de recouvrer son indépendance en 1947. Cette histoire forge le caractère de ce petit peuple fier de ces traditions. Aujourd’hui, l’Islande est l'un des pays les plus riches d’Europe, mais il n’a pas renoncé à ses particularismes. Ainsi, le nom de famille n’y existe pas, comme à l’époque lointaine des Vikings.

 

Après les cultes païens des pères fondateurs, les Islandais se sont convertis au christianisme. Aujourd’hui la majorité de la population est luthérienne. Toutefois, les religions traditionnelles suscitent un regain d’intérêt. Les nombreuses légendes remplissent l’imaginaire de tout un peuple qui croit encore à l’existence de forces surnaturelles et à celle des elfes et des lutins.

 

Prolixe, la littérature islandaise compte nombre d’auteurs de premier plan. L’écrivain islandais Halldor Laxness a obtenu le prix Nobel de littérature en 1955. Pour la musique, Björk a redonné à l’Islande une place internationale. La scène musicale de Reykjavik est moderne et florissante. Très populaire, la musique traditionnelle unit tous les Islandais dans la fierté de leurs ancêtres et de leur culture.

J'ai aimé...

Score : 0/5

Les Temps forts

Reykjavik : Sa vie nocturne séduira tous ceux qui aiment faire la fête ;

 

Blue Lagoon : à proximité de Reykjavik, c’est le site phare du pays. Se baigner dans ses eaux chaudes au cœur du paysage volcanique environnant est une expérience unique ;

 

Le Cercle d’or : sont regroupés sous cette appellation les 3 sites les plus connus d’Islande : le parc national de Pingvellier, la chute d’eau de Gullfoss ainsi que les geysers d’Haukadalur ;

 

Le Lac Myvatn : situé au nord de l’Islande, il est entouré de volcans.

 

Les fjords de l’Ouest : proches du Groenland, ils offrent le spectacle d’une nature majestueuse et sereine ;

 

Le Landmannalaugar : le paradis des randonneurs ;

 

Le Parc national de Skatafell : incontournable pour ses lacs où flottent des glaciers et ses cascades ;

 

La cascade de Dettifoss : la plus célèbre de toute l’Islande en raison de son impressionnant débit.

Culture et Patrimoine

L’Islande est un jeune État. Fondé par les Vikings au IXe siècle, le pays va connaître la domination norvégienne puis celle du Danemark avant de recouvrer son indépendance en 1947. Cette histoire forge le caractère de ce petit peuple fier de ces traditions. Aujourd’hui, l’Islande est l'un des pays les plus riches d’Europe, mais il n’a pas renoncé à ses particularismes. Ainsi, le nom de famille n’y existe pas, comme à l’époque lointaine des Vikings.

 

Après les cultes païens des pères fondateurs, les Islandais se sont convertis au christianisme. Aujourd’hui la majorité de la population est luthérienne. Toutefois, les religions traditionnelles suscitent un regain d’intérêt. Les nombreuses légendes remplissent l’imaginaire de tout un peuple qui croit encore à l’existence de forces surnaturelles et à celle des elfes et des lutins.

 

Prolixe, la littérature islandaise compte nombre d’auteurs de premier plan. L’écrivain islandais Halldor Laxness a obtenu le prix Nobel de littérature en 1955. Pour la musique, Björk a redonné à l’Islande une place internationale. La scène musicale de Reykjavik est moderne et florissante. Très populaire, la musique traditionnelle unit tous les Islandais dans la fierté de leurs ancêtres et de leur culture.

Gastronomie

L’Islande n’est pas spécialement réputée pour sa gastronomie, toutefois il est possible de s'y régaler. Les poissons et fruits de mer sont particulièrement frais. La viande la plus utilisée dans la cuisine islandaise est l’agneau qui se déguste notamment fumé.

 

Parmi les classiques :

 

- L’Hangikjot : du jambon fumé à l’agneau ;

- L’harofiskur : on trouve ce poisson séché un peu partout. Attention à l’odeur forte qui peut surprendre ! 

- Le hakari : de l'aileron de requin faisandé au goût très puissant ;

- Le rugbrauô : du pain noir à peine sucré au goût de réglisse ;

- Les poissons : aussi bien les poissons de mer que ceux de rivière sont des incontournables, ils sont ultra frais, et les eaux non polluées leur donnent un goût authentique ;

- Le Skyr : l’exceptionnel fromage blanc épais et onctueux se consomme nature ou aromatisé ;

- La réglisse : c'est la douceur phare des Islandais qui en mettent dans presque tout ;

- Le Brennivin : Avec ses 37,5°, l’alcool de pomme de terre traditionnel est surnommé « la mort noire ». En Islande, la vente d’alcool est un monopole étatique et s’effectue uniquement dans des magasins d’État.

Bon à Savoir

Y aller : L’Islande est desservie par des compagnies aériennes régulières. L’aéroport international de l’île est Keflavik.

 

Formalités : Pour les ressortissants de l’Union européenne, une carte nationale d'identité ou un passeport en cours de validité sont suffisants pour entrer en Islande. Votre pièce d’identité doit rester valide dans les mois suivant la date de retour. Les personnes disposant d’un visa Schengen sont également dispensées de visa islandais pour des séjours de moins de trois mois.

 

Décalage horaire : En été, l’Islande a 2 heures de retard sur la France, et 1 heure en hiver.

 

Voltage : le courant est de 220 V. Les prises sont les mêmes qu’en France.

 

Langue : il n’est pas nécessaire de se mettre à l’islandais car l’anglais, l’allemand, ainsi que les langues nordiques sont fréquemment utilisés.

Climat

L’été, de juin à août, est aussi la haute saison avec l’affluence des visiteurs. Pendant cette période, il ne fait presque plus jamais nuit ce qui en soi justifie le voyage. D’octobre à avril, l’hiver est certes rigoureux mais pas sibérien. En revanche, les nuits sans fin peuvent dérouter. La météo islandaise est très changeante d’où le dicton : « Si le temps qu’il fait ne vous plaît pas, attendez cinq minutes. »